Qu’est-ce que l’ego ? C’est la représentation mentale de ce que tu es. Il est considéré comme le fondement de la personnalité. Autrement dit, il pose le cadre de ce que tu es en se basant sur ton vécu, tes expériences et ton éducation. C’est l’image que tu as de toi-même. Il est également une entrave à ton développement personnel. En effet, lorsqu’il est trop rigide, l’ego peut empêcher une personne d’évoluer et de changer. L’ego est souvent décrit comme la représentation fausse qu’un individu se fait de lui-même. Cette représentation fait écran à la vraie nature de l’homme, qui vient de son âme. Le sage indien Krishnamurti parle de l’ego comme d’une fausse personnalité constituée de souvenirs et d’expériences. La confusion entre l’ego « fausse personnalité » et sa vraie nature produit une illusion qui prive ceux qui en sont prisonniers d’une vraie liberté et les enchaîne à des schémas de souffrance (égocentrisme, orgueil, vanité, amour-propre, « perception erronée du monde »). Dans cette conception, une personne libérée de son ego connaît l’éveil spirituel car elle entre en connexion avec son âme.

Certains d’entre vous, ne sont pas familiers avec le concept d’âme, mais on comprend très simplement ce que veut dire faire les choses avec le cœur ou parler avec son cœur n’est-ce pas? Bien sûr, il ne s’agit pas de l’organe qui bat dans notre poitrine. Le cœur est tout simplement une manière plus vulgarisée de parler de son âme. Lorsqu’on dit : « Suis ton cœur » on parle bien évidemment de suivre son âme.

Qu’est ce que suivre ton cœur veut dire ?

Il est en parfaite opposition avec l’ego et le mental créé par ce dernier. L’âme ou le cœur sont directement reliés à quelque chose qui nous dépasse, qui diffère selon les croyances de chacun : la source de la vie, Dieu, Allah, Bouddha, L’univers, le divin etc.
Être à l’écoute de son coeur, c’est écouter qui tu es VRAIMENT sans les artifices créés par la société de consommation et sans la pression extérieure. C’est oser suivre ses désirs, ses envies et ses rêves peu importe le regard des autres. Et c’est seulement en étant toi-même authentiquement que tu pourras prendre des décisions positives pour toi et les autres tout en trouvant ta place dans le monde.

L’ego comme ennemi de l’amour.

L’ego est par conséquent, le lieu d’expression de tes traumatismes, blessures et peurs. Au sein même d’un être humain, il existe une dualité constante entre les aspirations de l’ego et celle de l’âme. Et lorsque l’ego domine, il écrase ton âme qui s’exprime à travers la voix de ton cœur. Pourquoi l’ego brouille-t-il ta vraie nature ? Tout simplement parce que ton ego s’est construit au fil des ans, à travers tes expériences de vie, bonnes et mauvaises. Il n’existait pas avant ta naissance terrestre contrairement au concept de l’existence d’une âme. Si on croit au cycle des réincarnations, l’âme d’une personne peut avoir connue de nombreuses vies et être centenaire voire millénaire contrairement à l’ego qui est une création purement terrestre. Autrement dit, il est jeune et immature, l’âme est ancienne et plus sage.

Ainsi, lorsque notre ego choisit un partenaire de vie, il va le choisir à travers ses propres exigences et peurs. On parle d’amour égotique ou d’amour conditionnel. Je t’aime, si tu m’aimes aussi. Je t’aime parce que tu combles mes besoins. Je t’aime parce que tu m’apportes la sécurité, le réconfort, l’affection etc.

C’est l’ego qui va également établir une liste mentale de critère que le partenaire doit remplir pour nous charmer : beauté, situation financière, intelligence, religion etc. L’ego se base aussi sur ton éducation, les différentes règles de savoir-vivre inculqué, la loi, les croyances limitantes pour te dire ce qui est bien pour toi ou non.
Tant que tu n’as pas conscience de sa présence dominante, il dirige ta vie. C’est lui qui commande ta vie à travers son cadre rigide et limité. L’ego voit le monde à travers la peur et non l’amour.

L’égo comme l’enfant roi.

Œil pour œil. Dent pour dent.

L’ego va constamment tenter d’asseoir sa suprématie dans les relations humaines. Il sait tout, il est le plus fort, il n’a jamais mal et il a toujours raison. On peut imaginer l’ego comme un enfant roi à qui on n’ose rien refuser au risque qu’il pique une crise. L’humilité, la compassion, le pardon, il ne connaît pas. C’est également lui qui va vouloir punir l’autre s’il nous a fait mal. Il se venge. Il punit. Il interprète toutes les actions humaines à ton encontre sous le prisme de tes peurs et blessures enfantines. On pourrait dire que c’est un sale gosse trop gâté. Il est parfois d’un grand danger pour les relations humaines car l’ego ne parle en aucun cas le langage de l’amour, contrairement à notre cœur.
C’est à cause de lui que des amis proches, restent fâchés des années pour une broutille ou que des enfants ne pardonnent pas à leurs parents leurs manquements.

L’ego à besoin que justice soit faite. Si tu es blessé par une personne, ton ego voudra que l’autre souffre autant que toi. Il va refuser le pardon et tenter de punir ou se venger pour obtenir réparation. Alors que ton coeur, pleins de compassion va tenter de comprendre ce qui se cache derrière la mauvaise action à ton encontre. Il pardonnera, car il comprendra que l’autre a fait de son mieux même s’il t’a blessé.

Comment atteindre la complétude de l’être ?

« – Pourquoi dois-je écouter mon cœur ?

– Parce que tu n’arriverais jamais à le faire taire. Et même si tu feins de ne pas entendre ce qu’il te dit, il sera là, dans ta poitrine, et ne cessera de répéter ce qu’il pense de la vie et du monde. » 

Paolo Coelho

Pour atteindre la complétude, c’est-à-dire le retour à l’unité de ton être. Autrement dit à l’équilibre entre l’ego et l’âme, il est nécessaire de démasquer son ego et de le pacifier.

Il n’est pas question de détruire l’ego, qui est nécessaire pour vivre au sein de cette société mais de trouver un terrain d’entente entre lui et ton âme qui s’exprime à travers ton cœur.

Par exemple, ton ego fragilisé par une enfance difficile et instable à grand besoin de sécurité matérielle et financière. Il te poussera à fonder un foyer et t’insérer dans une vie professionnelle conventionnelle. Or, ton âme a besoin de liberté, d’aventure et de voyage. Même en obtenant tout ce dont ton ego à besoin pour s’apaiser, tu n’arriveras pas à trouver la sérénité intérieure puisque tu ignores les aspirations de ton cœur. Ainsi, tu expérimentes la dualité entre les aspirations de ton ego et celles de ton âme. Le seul moyen d’être apaisé, est de trouver un équilibre entre les deux.

Autre exemple, tu as un partenaire de vie qui correspond à 100% à tes critères égotiques : Situation financière, beauté, même culture etc. Après les premiers émois amoureux éphémères, tu te rends compte que vous êtes très différents et que vous n’êtes pas compatibles. Et là tu commences à douter et à ne plus être aussi amoureux qu’au début. Pourquoi ? Peut-être parce que tu as choisi cette personne avec ton égo, ton mental et non pas avec ton cœur. Le cœur ne se trompe jamais, l’égo si. Pourquoi se trompe t-il constamment? Parce que l’égo choisit d’expérimenter ou de ne pas expérimenter telle ou telle relation sous le prisme de la PEUR. 

En effet, un partenaire de vie, choisit par peur d’être seul ou pour combler un manque affectif est TOUJOURS une erreur car c’est la peur qui te motive et non pas l’amour de toi-même. La relation ne pourra pas évoluer positivement car elle commence déjà sous le règne de la peur de quelque chose.
Si au contraire, tu avais écouté ton coeur et non pas tes blessures et tes peurs ( blessure d’abandon, peur d’être seul, etc. ), tu n’aurais pas eu besoin de te jeter dans une relation que tu savais dysfonctionnelle dès le départ. Par amour pour soi-même, on refuse de vivre des relations malsaines.

Ainsi, le seul moyen de faire des choix sains pour soi-même et les autres est de trouver un équilibre entre son ego et son coeur. On peut voir l’égo comme l’enfant blessé en nous, et l’âme comme l’adulte  sensé que nous sommes. Le plus sage des deux, doit ainsi apaiser l’autre. À mon sens, l’amour sincère est le sentiment le plus noble qui existe sur terre et si on décide de suivre son coeur, le lieu d’expression de l’amour, il est IMPOSSIBLE de se tromper dans ses décisions. Chaque décision prise par amour est une bonne décision car quelles que soient les conséquences, tu as osé être toi-même, tu as osé te LIBERER de la peur. Le sentiment opposé à l’amour n’est pas la haine, mais la peur.

Toute ton existence est motivée par des choix et décisions prises sous la coupe de la peur ou de l’amour. À toi de décider qui sera ton maître. L’AMOUR ou la PEUR.