Beaucoup d’hommes et certaines femmes se posent souvent cette question : pourquoi les Bad Boys attirent tellement les femmes ? Certaines femmes resteront même accrochées au même Bad boy toute leur vie peu importe les maltraitances subies, elles n’arrivent pas à s’en défaire. D’autres, après quelques échecs amoureux comprendront très vite que les Bad Boys font d’excellents amants mais en AUCUN cas des bons maris.

D’ailleurs, le cinéma fait des Bad boys des personnages mythiques au point de nous faire fantasmer. Les femmes nées dans les années 80, ne sont telles pas toutes tombées amoureuses de Drazic dans Hartley cœur à Vif ou de Dylan Mackay dans Beverly Hill ? Dans la série Gossip Girl, Blair Waldorf tombe éperdument amoureuse du dandy séducteur Chuck Bass tout comme nous. A croire que c’est plus fort que nous!  Alors pourquoi tombons-nous toujours amoureuses de celui qui ne nous aime pas vraiment et qui finira toujours par nous briser le cœur ?

La faute aux gènes

Du temps de l’homo sapiens, les femmes devaient devenir les compagnes du chef, c’est-à-dire l’homme le plus fort, sans doute le plus beau aussi, et capable de subvenir à la subsistance de leur progéniture le plus longtemps possible. Les femmes étaient complètement dépendantes de l’homo sapiens chasseur et cueilleur. Elles n’étaient pas capables de nourrir seule leur progéniture comme aujourd’hui. La science explique que les femmes modernes possèdent dans leurs gènes la mémoire des temps anciens où pour assurer sa survie et celle de sa progéniture, une femme homo sapienne devait devenir la compagne d’un homo sapiens fort et dominant. Donc, il est tout naturel qu’aujourd’hui les femmes soient toujours attirées par l’homme qui sort du lot, celui qui parait le plus fort, le plus viril.  Or, le Bad boy donne l’apparence d’être un homme fort, indépendant, d’être ce fameux homo sapiens alpha. 

C’est un mâle alpha

Dans les meutes de loups, il y a un loup alpha, qui doit diriger sa meute. Il est le plus fort, le plus malin et le plus intelligent de tous les mâles qui compose sa meute. Quelle femme n’aimerait pas être la reine d’un roi? Le Bad boy d’aujourd’hui revêt les caractéristiques du mâle alpha : Il est généralement plus beau que la moyenne, il est intelligent et a souvent une forte personnalité. Il n’hésite pas à braver le système établi avec son côté voyou. Il vit sa vie selon ses propres règles et sans peur, un peu comme James Dean dans la fureur de vivre. Il montre qu’il peut survivre même dans un environnement hostile et qu’il est prêt à se battre pour défendre sa dulcinée. C’est un leader né, il ne suit personne. Ce sont les autres qui le suive. Et bien sûr il a toujours plusieurs femmes dans son sillage. Il les connaît bien, sait leur parler et les courtiser sans effort, avec élégance et subtilité. Malheureusement, pour 100 hommes, il n’y a qu’un seul alpha. Ce qui veut dire qu’il y a un seul homme alpha pour 100 femmes. Voilà une des raisons pour lesquelles les Bad Boys ne manquent pas de femmes. Ils sont le genre de quasiment toutes les femmes. Ils n’ont que l’embarras du choix. De plus, ils sont souvent d’excellents séducteurs, ayant une grande expérience des femmes. En d’autres termes, ils savent exactement quoi dire et faire pour qu’une femme tombe follement amoureuse d’eux. C’est un véritable don Juan, qui séduit naturellement comme il respire.

Le bad boy représente un défi

« S’aimer, c’est se faire du bien, c’est fabriquer du bonheur. Lorsque l’on est dans une espèce de compétition, dans un jeu de chat et de la souris, suis-moi je te fuis, fuis-moi je te fuis, on se situe plus dans une relation passionnelle, qui n’a souvent que peu d’avenir à long terme. […] Souvent, les femmes qui craquent systématiquement pour celui qui ne leur conviendra pas ont eu à se battre durant leur enfance pour obtenir de l’amour et pensent inconsciemment qu’elles ne peuvent aimer et être aimées qu’ainsi, dans un esprit de conquête », Patricia Delahaie , psychologue. 

 C’est un peu l’histoire de Vanessa Paradis et Johnny Depp. Un vrai Bad boy, beau comme un diable et connu pour saccager les chambres des hôtels de luxe à chaque passage. Vanessa lui a mis le grappin dessus et à tenté de faire de lui un gentil garçon fidèle mais on connaît les dessous de l’histoire. Ils ont eu certes 14 ans de vie commune mais à quel prix? Monsieur n’était pas souvent fidèle et vers la fin, il ne cachait même plus ses tromperies, allant jusqu’à épouser sa maîtresse Amber Heard plutôt que la mère de ses deux enfants.

Alors oui les Bad Boys sont un défi grisant pour les femmes qui tombent dans leurs griffes. Le défi de le changer en un homme bien, fidèle et monogame.

Il semblerait que plus un homme semble indisponible, pas tout à fait attaché sentimentalement et résistant à notre charme, plus c’est attirant.

Ne tombons-nous pas amoureuse du challenge ? Du défi ? Avec ce type d’homme, une femme devra fournir plus d’efforts : Le faire tomber profondément amoureux, le rendre heureux, l’apaiser, l’aider à aller mieux, faire en sorte qu’il soit plus calme voir moins violent etc. Tout à coup, elle se sent investie d’une mission, et va s’acharner à le CHANGER, à le SAUVER comme une infirmière qui refuse de laisser tomber son patient qui est pourtant un cas désespéré.

Chaque femme qui tombe dans les griffes de ce bourreau des cœurs porte en elle, l’âme d’une sauveuse. Naïvement, elle croit que son amour sera en mesure de LE sauver de lui-même. Certaines sont tellement persuadées que leur amour pourra faire changer cet homme, qu’elles sont capables d’accepter l’inacceptable : Violence, mensonge, tromperie etc.

En général, ce sont souvent des femmes « fleurs bleues » qui croient aux contes de fées, aux princes charmants sans trop se l’avouer. Lorsqu’elles rencontrent leur premier bad-boy, et que la relation finie par un fiasco total, elle ne comprenne pas la leçon. Et l’histoire se répète sans cesse. Dans leur esprit, l’amour est censé être un combat qui mêle souffrance et instant de bonheur éphémère. Ce qu’elles aiment c’est vivre des sensations FORTES, l’ascenseur émotionnel.

A présent demande toi ce que tu souhaites vraiment dans ta vie ? Une vie conjugale épanouie et heureuse ? Ou un éternel combat passionnel avec un partenaire qui ne te mérites pas ? Est-ce nécessaire de t’infliger ça ? Je t’invite à te demander POURQUOI tu vas toujours vers ce type d’homme ? Au fond de toi, tu sais pertinemment que construire une vie de couple stable et épanouissante est IMPOSSIBLE. 

 

Tu es prisonnière d’un schéma malsain

« Errare humanum est, perseverare diabolicum »

« L’erreur est humaine, l’entêtement [dans son erreur] est diabolique ».

Je l’ai déjà évoqué dans d’autres articles, nos relations sont influencées par le schéma relationnel de nos parents. Si tes parents avaient une relation conflictuelle, malsaine et hors normes tu vas rechercher à vivre inconsciemment le même schéma amoureux une fois adulte.

De quel type de relation as-tu appris les codes ? Si tu as grandi au sein d’une famille où les parents étaient violents, froids, distants et toxiques entre eux, tu reproduiras par mimétisme dans tes relations amoureuses le même type de comportement tout en trouvant cela normal, car il s’agit de TON modèle de référence en matière de relation amoureuse.

Ainsi, si les figures parentales avec lesquelles tu as grandi étaient maltraitantes et malsaines, tu es familiarisé avec ce schéma et tu vas aller naturellement vers lui une fois adulte, reproduisant ainsi les mêmes erreurs que tes figures parentales.

Ex : ton père était maltraitant avec ta mère : Violence physique et verbale, froideur, manque de respect etc. Tu tomberas naturellement amoureuse de ce type d’homme.

 Ta mère t’a abandonné lorsque tu étais enfant : Décès, rejet, abandon etc. Tu tomberas amoureuse d’un homme qui t’abandonnera aussi.

Nous ne sommes pas responsables des manquements de nos parents, des lacunes relationnelles qui ont gâchées notre enfance mais une fois adulte, nous devenons responsables de nos choix. Lorsqu’un schéma amoureux se répète plusieurs fois, c’est tout simplement parce que tu n’as pas compris la leçon et que tu n’as pas brisé le cercle vicieux dans lequel tu évolues depuis des années.

La répétition d’un même modèle amoureux doit te mettre la puce à l’oreille et te pousser à te poser des questions sur tes choix amoureux.

Ne reproduis pas deux fois la même erreur

Il est tout à fait naturel de se tromper une fois et de tomber dans ce genre de relation malsaine. Mais, lorsque le schéma se répète deux fois, trois fois, quatre fois etc. Le problème ce n’est plus l’autre, mais TOI. Tu es coincé dans un schéma amoureux néfaste pour ton bien-être et tu es dans le déni. Tu vibres une énergie négative qui attire à toi ce genre d’homme. De plus, tu refuses de voir que le chaos présent dans ta vie amoureuse est dû à tes mauvais choix. C’était plus fort que toi certes mais demande-toi si tu veux vraiment être heureuse en amour. Si la réponse est réellement OUI, tu te battras contre tes démons et tu feras en sorte de briser le schéma malsain dans lequel tu évolues. N’hésite pas à demander de l’aide extérieure : Livres de développement personnel, coach de vie, psychologue etc.

Il est difficile d’accepter que nous soyons les seuls responsables de nos choix amoureux surtout s’ils ont été foireux mais c’est le seul moyen qui te permettra de briser le cercle vicieux. Naturellement, on rejettera la faute sur l’autre : Je n’ai pas de chance,  je ne tombe que sur des connards. Je suis maudite. Les hommes sont tous des salauds etc. Au lieu d’accuser constamment l’extérieur pour tes malheurs, demandes-toi POURQUOI tu as attiré à toi ce genre de personne. Personne ne t’a obligé à tomber amoureuse d’un homme malsain. Tu l’as consciemment ou inconsciemment choisi. Regarde la vérité en face, et fait honte au démon. Reconnaître ta responsabilité est le premier pas vers le chemin de la libération.

Garde en tête, qu’un bad boy est un homme avec qui on s’amuse, avec qui on prends du bon temps c’est tout. Le jour ou tu voudras vraiment vivre une relation amoureuse épanouissante et fonder une famille, cherche un homme bien qui sera capable de t’aimer sincèrement, autrement tu seras toujours malheureuse en amour.