Tu as tout en toi pour te créer une vie sur mesure. C’est au détour de mes rencontres de voyage que la prise de conscience de la possibilité de se créer une vie sur mesure a pris tout son sens. Rien nest impossible dans la vie et il ny a pas quun seul modèle de vie . Il existe un mode de vie plus « standard » que les autres, dans lequel tu baignes depuis tout jeune. Un modèle transmis par la société comme le meilleur.

Je naime pas utiliser le terme « standard » qui peut être vu comme péjoratif mais je ne trouve pas dautre terme pour qualifier cette vie. Cette vie, si communément appelée : métro, boulot, dodo. Cette vie ou à 30 ans, il « faut » que tu sois installée avec un enfant, une maison à crédit, un mec stable et peut-être même un chien. Cette vie ou linvestissement sur du long terme est le mot dordre pour prévoir tes vieux jours. Au début, je voulais remplacer « standard» par « stable » mais ce nest pas exact. En effet, la définition de la stabilité nest pas la même pour tous. Pour certains ce type de vie est signe de stabilité et pour dautres pas du tout. Depuis que je voyage, je nai aucune stabilité matérielle mais jai acquis une certaine stabilité psychique que je navais pas auparavant.

« On se rend vraiment compte de limpact de la pression sociale qu’au moment où on la vit »

Lorsque je me suis retrouvée célibataire, sans appartement, sans travail, et que jai décidé de partir pour une durée indéterminée en Asie, jai senti le poids de la pression sociale sur mes épaules.-

« Tu sais que pendant que tu voyages, tu ne cotises pas au chômage ? » .

-« Et quand tu vas revenir, tu vas faire quoi ? »

« Pour moi, les gens qui font ça sont des personnes un peu perdues dans leur tête »

– « Je te dis tout cas car je minquiète pour toi, cest tout ! »

– « Mais tu vas faire quoi en Asie ?»

– « Tu pars vraiment toute seule, quel intérêt !»

– « Va falloir penser à faire des enfants un jour !»

– « Tu sais le temps passe vite et après 30 ans, cest plus difficile de tomber enceinte !»

Je navais aucune crainte de partir avant qu’on me pose toutes ces questions . J’étais même plutôt sereine dans mon nouveau choix de vie. J’étais certaine de ne pas vouloir reprendre une vie standardisée. Je souhaitais prendre mon argent et apprendre à me connaître tout en me détachant de toute possession matérielle et affective pour sortir de ma zone de confort. Puis, la pression sociale à fait son travail et jai commencé à avoir peur, à remettre mon choix de vie en question parce que mon entourage l’a remis en question.

Sache qu’il nexiste pas quun seul modèle de vie.

Garde bien cette phrase en tête :  Il y a une possibilité infinie de modèle de vie, car chaque personne est différente. Tu es différent, donc cest à toi seul de construire ton modèle de vie, celui qui te rendra heureux. Ouvre ton esprit à autre chose que ce que tu connais déjà.

Depuis ta naissance, tu évolues dans un modèle de vie standard, sans doute le même que celui de tes parents, de tes grand-parents etc.

La vie « métro, boulot, dodo » est mise en avant dans la société actuelle à titre dexemple à suivre. Et du coup, tu vas suivre ce modèle sans savoir s’il te correspond ou pas et sans le remettre en cause.

Cest un mode de vie parmi tant d’autres.  Nous récoltons le fruit de ce que d’autres ont semés il y a fort longtemps ou la priorité était donné à la sécurité de soi et de sa famille. Or, de nos jours cela tend à changer. La société évolue, ce qui crée un fossé entre la nouvelle et lancienne génération.

Nos grands-parents, nos arrières grands-parents se sont battus pour nous permettre davoir ce que nous avons aujourdhui. Le mot dordre était de trouver un bon travail et de construire une vie stable tout en mettant de largent de côté pour les temps durs. 

De nos jours, de plus en plus de jeunes se détachent de ce moule social et ressentent le besoin de ne plus appartenir à ce modèle de vie. Linvestissement immobilier et le placement financier sont encore présents mais sont loin d’être la priorité. Ce qui est commun à tous, cest lenvie d’être heureux. La recherche du bien-être individuel et l’envie de se détacher d’une société de consommation. Une société où l’apparence et le paraître occupent une grande place dans la vie quotidienne au point de faire oublier le vrai sens du bonheur.

Ose te libérer de tes chaînes 

Es-tu enfin prêà t’écouter ? Faire un choix de vie nest pas facile mais vivre une vie qui nest pas la tienne est encore plus difficile.

Ton besoin d’appartenance, va te pousser à choisir une vie qui ne te correspond peut-être pas. Tu vas faire le choix de rentrer dans le moule par crainte de l’échec et d’être mis à l’écart.  Ta tendance à regarder si lherbe est plus verte ailleurs et à toujours écouter les autres plutôt que toi-même est une erreur. L’ironie de la vie veut que les gens posés, bien installés avec une stabilité financière, matérielle et affective auront tendance à rêver dune vie de bohème, de voyage et de liberté tandis que les gens qui ont fait le choix de voyager sur du long terme, à contrario vont ressentir parfois le besoin davoir une vie plus stable.

Durant mes voyages, j’ai rencontré beaucoup de gens avec le même discours : « Je ne pourrais pas vivre  la vie de tout le monde et me lever le matin, aller au travail et laisser la routine sinstaller »  « Oui mais le voyage ce nest pas la vraie vie. À un moment donné, il faut bien revenir à la réalité» Nous faisons tous fausse route. Il ny a aucune réalité unique. La seule vraie réalité qui existe est de garder en tête que : « la vie est constamment en mouvement » 

Si à un moment donné dans ta vie, tu te sens enfermé, piégé et que tout bouge autour de toi sauf toi alors pose-toi les bonnes questions. Cest toi seul qui crée ta propre prison.

Il est totalement possible de se sentir bien dans une vie ritualisée avec une stabilité financière, matérielle, professionnelle et affective et de s’y épanouir, tout comme il est possible de se sentir épanoui dans une vie avec moins de stabilité et dattache. En réalité tu as le droit de choisir et vivre ta PROPRE vie, celle qui te correspond totalement. Mais, pour cela tu devrais être honnête avec toi-même et arrêter de faire comme tout le monde.

Parfois, la richesse dont tu as besoin n’est pas là où tu l’as cherche. Tu nas pas besoin de posséder beaucoup de biens matériels pour être riche. Tu es tellement obsédé et influencé par l’idée de posséder toujours plus de choses que tu en deviens aveugle.  Ta plus grande richesse se trouve à l’intérieur de toi.  Il ny a rien de mieux que d’être bien avec soi-même pour être bien avec les autres et être heureux. Cest ça la vraie richesse. Elle ne se matérialise pas.

Quelque soit le modèle de vie que tu choisiras, noublie jamais que ta richesse est intérieure, le reste viendra de lui-même. Voici quelques conseils:

-Accepte de remettre en question ta vie pour la changer si le besoin se fait sentir.

-Si tu ne te sens pas épanoui dans ta vie, noublie pas quelle est en mouvement et que tu peux la changer.

-Soit à l’écoute et attentif à tes ressentis quotidiennement pour orienter ta vie dans la bonne direction.

-Accepte davoir pris la mauvaise direction pour te rendre compte plus tard que ce n’était peut-être pas la bonne.

-Accepte ton choix de vie et alimente-le selon tes besoins.

-Ecoute ton intuition. 

-Ne laisse pas le passé tenvahir et le futur te faire peur.

Installes-toi confortablement dans le présent et écoutes-toi, tout ira bien. Et surtout, noublie pas de sourire.