Il y a quelques jours trois YouTubers fantastiques de la chaîne High on Life sont décédés en tombant du haut d’une cascade à Vancouver au Canada (Chute de 30 mètres). Ils étaient jeunes, beaux et pleins de vie. Ils s’appelaient Ryker Gamble, Alexey Lyakh et Megan Scraper.

Ils ont créé cette chaîne YouTube pour inspirer les autres à vivre leur vie à fond, à réaliser leurs rêves et les pousser à choisir leur vie : « Il ne faut pas s’emmerder, car la vie est trop courte. »

Il faut « embrasser toutes les opportunités de la vie avec une perspective positive et de l’énergie »

If You Can You Should

“Personne ne peut fuir son coeur. C’est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu’il dit.” Paulo Coehlo

Lorsqu’on reste dans sa zone de confort, dans sa vie bien confortable, on pense rarement à la mort, comme si ça ne concernait que les autres. Pourtant, s’il y a bien une chose dont on est certain, c’est qu’on va tous mourir un jour,  et cela peut être n’importe quand et n’importe comment : On peut avoir un accident en prenant sa voiture un matin pour aller au bureau et mourir, en tombant malade d’un cancer ou du choléra à l’autre bout du monde. En escaladant une falaise ou bien en faisant de la chantilly (Cf la fit girl décédée à Mulhouse l’année dernière ) http://www.leparisien.fr/faits-divers/alsace-deces-d-une-blogueuse-apres-l-explosion-d-un-siphon-a-chantilly-21-06-2017-7074867.php ou encore lors d’un attentat, etc.

La mort prévient rarement. C’est pourquoi, il faut accepter que la vie soit éphémère et trouver le moyen d’être réellement heureux en faisant ce que l’on aime chaque jour.

Martin Luther King Jr, lors de son dernier discours, avant son assassinat à dit ceci :

Je ne m’inquiète plus. Comme tout le monde, je voudrais vivre longtemps. La longévité a son prix. Mais je ne m’en soucie guère maintenant. (…)Dieu m’a permis d’atteindre le sommet de la montagne. J’ai regardé autour de moi. Et j’ai vu la Terre promise. Il se peut que je n’y pénètre pas avec vous.

C’était un homme qui avait foi en la vie et qui a tout fait pour réaliser son rêve, même s’il devait sacrifier sa vie pour cela. Nous voulons tous une longue vie, mais nous ne maîtrisons pas sa durée. Par contre, tu as le contrôle de ce que tu en fais.

Les youtubeurs de High on Life, savaient qu’ils prenaient des risques et avaient décidé d’en assumer les conséquences. Vaut-il mieux vivre 80 ans d’une vie paisible, monotone et sans surprise et mourir dans son sommeil ? Ou bien tenter de réaliser tous ses rêves même s’ils supposent de te mettre en danger ? Préfères-tu vivres une vie passionnante faite de rebondissement, de haut et de bas et de prise de risque ? Ou bien vivre une vie semblable à un long fleuve tranquille où tu finiras sans doute par mourir d’ennui ? Ce qui vaut la peine d’être vécu, demande une prise de risque. Tu peux gagner, mais aussi perdre. Il faut accepter les règles du jeu et assumer les conséquences positives ou négatives.

Nous avons tous peur de sauter dans l’inconnu, de recommencer notre vie à zéro, de quitter un partenaire de vie ou un travail qui ne nous convient plus, de partir faire le tour du monde seule etc. Oui, nous avons tous peur de réaliser nos rêves.

Soit tu laisses la peur dicter ta vie, soit tu décides de lui dire « ta gueule ».

Nombreux sont ceux qui diront que ces 3 YouTubers ont un peu provoqué leur mort en escaladant cette cascade dangereuse et interdite au public et d’une certaine façon, ils ont raison de penser ça. Sauf que ce qui les faisaient vibrer, c’était de faire des choses extraordinaires, d’explorer la vie à fond, de réaliser leur rêves peut importe le prix à payer car ils avaient compris que leur vie était trop courte pour s’empêcher de vivre. Sais-tu quelle est la sensation qu’on ressent en faisant un saut en parachute ? Ou en sautant d’une cascade gigantesque ? Ou de partir seule à la conquête du monde ? Impossible de le savoir si tu ne l’as pas expérimenté. La langue française ne comporte pas de mot assez fort pour décrire cette dose de pur bonheur. Et pour certaines personnes la vie n’a pas d’intérêt lorsqu’on la passe tranquillement assis sur son canapé Ikea.

Tu connais forcément quelqu’un dans ton entourage, qui a une vie bien tranquille réglé comme un automate où il n’est ni vraiment malheureux, ni vraiment heureux. Il se lève tous les jours à la même heure pour aller au travail, celui qu’il occupe depuis de nombreuses années et pour lequel il reçoit un salaire modeste, mais suffisant pour le faire vivre. Chaque soir il rentre à la même heure ou presque, retrouve son partenaire de vie et parle des mêmes choses que la veille. Puis, il va se coucher et tout recommence de la même manière jour après jour. Cette personne ne connaît pas de profond désespoir, ni même des moments de passion et de joie intense. Le fameux « Boulot, métro, dodo ».

Est-ce type de vie que tu souhaites ?

Tu es né libre de choisir ta vie, mais la société à fait de toi un esclave consentant, brisant ton unicité, tes  particularités et tes rêves pour faire de toi un clone du genre humain. Vivre une vie qu’on a choisi demande le courage de remettre en cause le statu quo et de se sentir souvent seul à nager à contre-courant.

Le mot « impossible » devrait être supprimé de ton vocabulaire, car il t’empêche de voir que les seules limites qui existent entre toi et tes rêves sont celles que tu te crées toi-même.

 

Live like you’re dying

Paulo Coelho disait “En ce moment, beaucoup de gens ont renoncé à vivre. Ils ne s’ennuient pas, ils ne pleurent pas, ils se contentent d’attendre que le temps passe. Ils n’ont pas accepté les défis de la vie et elle ne les défie plus.”

Il est difficile d’intégrer le principe que la vie ne tient qu’à un fil si on n’a jamais frôlé la mort de près. Lorsque j’ai eu la chance de voir la mort de près, oui il s’agit bien d’une chance, car j’ai survécu, j’ai lâché prise et j’ai compris que mon temps était compté.  Oui, j’ignore vraiment combien de temps il me reste à vivre.  Me reste t-il 2 ans, 10 ans ou moins de 20 ans à vivre? Dans le doute, je me devais de suivre mon cœur, combattre ma peur et réaliser mes rêves, quel que soit le prix à payer. Je me devais de vivre la meilleure vie qui soit tout en devenant la meilleure version de moi-même.

Tout comme toi, j’ai des peurs, des problèmes, des blessures qui ne veulent pas guérir et un passé que je traîne parfois comme un boulet, mais je refuse de laisser tout ça me rendre prisonnière de moi-même et m’empêcher de vivre intensément.

Garde en tête ceci et pense-y chaque jour : « (…) Avoir en tête que je peux mourir bientôt est ce que j’ai découvert de plus efficace pour m’aider à prendre des décisions importantes. Parce que presque tout ce que l’on attend de l’extérieur, nos vanités et nos fiertés, nos peurs de l’échec, s’efface devant la mort, ne laissant que l’essentiel. Se souvenir que la mort viendra un jour est la meilleure façon d’éviter le piège qui consiste à croire que l’on a quelque chose à perdre. On est déjà nu. Il n’y a aucune raison de ne pas suivre son cœur. » Steve Jobs

Quelques soient les difficultés financières que tu vis en ce moment, et même si ton cœur est en miette, que ton passé ta rattrapé, que tu te sens seul au monde et dés-aimé, affrontes ta souffrance et acceptes là, mais surtout ne la laisses pas définir la suite de ta vie. Aucun obstacle, aucune épreuve, ni personne ne doit t’empêcher d’avancer. Qu’est ce qui te retiens de construire la vie de tes rêves?

« Si tu ne peux pas voler, alors cours. Si tu ne peux pas courir, alors marche. Si tu ne peux pas marcher, alors rampe, mais quoi que tu fasses, tu dois continuer à avancer.»

– Martin Luther King Jr.

 

Ignore les briseurs de rêves

“Tout le monde croit savoir exactement comment nous devrions vivre.”

Paulo Coehlo

Il y aura de nombreuses personnes autour de toi qui te diront quoi faire de ta vie  et ils seront convaincants. Ça pourrait être ta famille, tes amis, ton université ou même le gouvernement de ton pays. Ils te diront quoi faire de ta vie et comment le faire en te donnant la recette du bonheur. Et lorsque tu voudras sortir des rangs, on tentera par tous les moyens de récupérer cette brebis qui semble égarée pour te ramener au sein même du troupeau.

Il y a longtemps quelqu’un m’a dit ceci : avant d’écouter les conseils d’une personne, regarde ce qu’il a fait de sa vie. Si as tes yeux cette personne à la vie que tu rêves de vivre alors c’est que tu dois prendre en compte ses conseils, autrement hoche gentiment la tête et ignore-le.

Ils te décriront un monde à leur image en tenant compte de leur perception de la réalité, de leurs expériences, de leurs croyances limitantes et de leur vécu. Ils feront des généralités sur absolument tout et te décriront un monde qui fait peur. Ils te diront que pour gagner de l’argent, il faudra obtenir un CDI et travailler toute sa vie au moins 35h par semaine pour un patron, qu’il faudra se marier et avoir des enfants, acheter une maison en s’endettant sur 20 ans. Ils pourront aussi te dire que le monde est dangereux, que les gens sont pour la plupart malfaisants. Peut-être qu’ils te diront aussi que tu rêves trop, qu’il faut redescendre sur terre, que tu es un peu trop folle et pas assez réaliste. Ils auront de nombreux exemples pour appuyer leur propos : Regarde ce qui est arrivé à la pauvre voisine, une fois qu’elle a perdu son CDI, elle s’est retrouvée à la rue avec trois enfants à sa charge. Tu sais ta tante n’a pas eu d’enfant et elle a regretté toute sa vie. La fille de mon collègue s’est fait agresser en Inde, c’est dangereux. Ils te diront comment atteindre le bonheur en suivant leur pas. Alors oui peut-être que la vie de ces briseurs de rêves te fait rêvasser et que tu aspires aux mêmes choses, dans ce cas c’est très bien pour toi, il te suffira de suivre le modèle parental. Mais, si par hasard tu aspires à un autre type de vie, quel qu’il soit, ne les écoute surtout pas. Et si par chance tu oses suivre ton cœur, on te jugeras, on te mépriseras et on te jalouseras. C’est justement à cet instant, que tu sauras que tu as choisie ta propre vie.

Si au fond de toi tu sais ce que tu veux faire de ta vie, personne ne pourra t’influencer et te détourner de ton chemin, mais par contre si tu ignores ce que tu veux, tu vivras la vie de quelqu’un d’autre. Et tel un automate, un jour tu te réveilleras d’un profond sommeil et tu réaliseras que tu es passé à côté de ta vie parce que tu n’as pas eu le courage de choisir ta propre vie.

 

S’il y a bien une seule chose à retenir de High on Life, c’est ceci : Malgré les obstacles que la vie peut mettre sur ton chemin, vivre réellement suppose : rire aux éclats, pleurer parce que tu eu le cœur brisé, échouer et gagner, ruminer ton passé et rêver ton futur,  être en colère et pardonner, perdre des gens que tu aimes et en rencontrer d’autres, tomber amoureux et être quitté, gagner de l’argent et le perdre, tomber malade et recouvrer la santé, se challenger, se dépasser et tellement d’autres choses. Va au bout de tes rêves. Accepte que tu n’a pas de temps à perdre, car on est tous condamnés à mourir. Alors vis ici et maintenant.

 

« Qu’est-ce que ça fait d’être présent?

Être ici dans le moment présent et en pleine expérience de ce moment. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

Que veux-tu faire dans ta vie? Qu’est-ce qui te fait vibrer? Qu’est-ce qui te fait ressentir de la crainte? Ne te laisse pas berner en pensant que tu es supposé faire quoi que ce soit. Tu es censé faire seulement ce que tu as choisi de faire. Le monde est vaste et plein de possibilités. Suis ton bonheur. Sors de ta zone de confort. Arrête de chercher les raisons pour lesquelles tu ne peux pas et cherches les raisons pour lesquelles tu peux. Et … si tu le peux, tu devrais le faire. « ⠀Ryker Gamble