Il n’y a rien qui fasse plus mal qu’un cœur brisé suite à des espoirs déçus. Trouver l’amour avec un grand A est le rêve de presque chaque individu qui compose cette planète. Alors pourquoi est-ce si difficile de trouver chaussure à son pied en l’an 2019 ? Carry Bradshaw dans Sex & City galérait déjà avant l’an 2000. Et nous c’est pareil. Aujourd’hui, il n’est pas rare de voir certaines personnes avoir le cœur brisé tous les deux ou trois ans. Elles se retrouvent avec un harem d’ex qu’elles traînent dans leur sillage année après année sans trop savoir quoi en faire. En amour les gens sont toujours trop pressés, et c’est comme ça qu’on gâche les plus belles histoires. Pourquoi cette urgence à aimer ? À être aimé? Peut-être parce que la société post Iphone et applications rencontres en tous genres a dénaturée les rapports humains au point de les rendre superficiels. On est dans le fast love. 

À l’époque de mémé et Pépé, on prenait le temps c’est-à-dire plusieurs mois, voir plusieurs années pour courtiser une femme avant de consommer le fruit défendu. Aujourd’hui, c’est la course à qui sera dans ton lit le plus vite possible. Une femme qui attend plusieurs mois pour se donner enfin à un homme est devenue aussi rare qu’un politicien honnête.

Pourtant, la précipitation en amour est systématiquement une ERREUR.

FATAL ERROR : Se précipiter en amour.

De nombreuses personnes grisées par leurs émotions, un coup de foudre passionnel ou un coup de cœur, se projettent très vite dans une relation amoureuse alors même qu’elles viennent à peine de rencontrer un potentiel prétendant. Allant parfois jusqu’à emménager ensemble dès le premier mois. La machine à projection est lancée. On se surprend à rêver de se marier, faire des enfants, acheter une maison à la campagne et adopter un labrador avec cet inconnu rencontré il y a quelques semaines à peine. Bien sûr, tu vas me dire que Geraldine, la cousine de la sœur de ton amie a emménagé avec son homme dès le premier mois et ça fonctionne depuis 15 ans. C’est l’exception qui confirme la règle. En général, lorsqu’on se précipite dans une vie de couple à deux, les chances d’échecs avoisinent les 100%. C’est un peu comme le loto n’est-ce pas? Des millions de joueurs, pour un seul gagnant.

Alors pourquoi la précipitation est une erreur ? Il n’est pas nécessaire d’avoir un doctorat en psychologie analytique pour y répondre car ça coule de source. Tu viens de rencontrer un inconnu et tu lui donnes immédiatement ton cœur. Oui, je sais tu as discuté 1h ou 2h par SMS. Tu l’as vu quelques fois et tu as même linké toutes ses photos Instagram. Il/Elle t’a raconté qu’enfant, son chien Bobby s’est fait écraser par un méchant camion. C’est évident, tu sais tout. Et sur le bout des doigts en plus. Je parie que tu as fait plus pour cette personne en quelques semaines que pour certains de tes amis d’enfance en 10 ans. Eh oui, tu donnes TROP et TOUT, tout de suite, sans filtrer, sans te protéger, et sans te poser ces simples questions : Est-ce que cette personne me mérite ? Est-elle bénéfique pour moi? Est-ce que nous sommes compatibles? Avons-nous la même vision de la vie? Du couple? 

Oui, tu as les hormones en ébullitions. Tu as envie d’aimer et d’être aimé comme Rose & Jack dans Titanic et puis l’horloge biologique te crie de te caser. Et dans cette nuit de pression, évidemment, tu vas prendre des vessies de porcs pour des lanternes et croire que ce prétendant est PARFAIT pour toi. Tu vas faire comme tout le monde, et IDEALISER ton partenaire. Tu appelleras ta meilleure amie, en lui disant que cette fois c’est THE ONE (enfin jusqu’au prochain), qu’il n’a bien évidemment AUCUN défauts et qu’il/elle te correspond à 100 %. Tes yeux vont briller comme des guirlandes de Noel et ton coeur tambouriner comme un tambour.  Parfois, tu vas partir dans des délires psychotiques qui pousseraient Freud à se retourner dans sa tombe et affirmer avec une certitude inébranlable, qu’il/elle t’est destiné. Que votre connexion est magique, cosmique. Et tous ça sans même savoir qui es VRAIMENT cette personne que tu viens de rencontrer.

L’amour rend aveugle, le mariage rend la vue.

À ton avis pourquoi de nombreuses personnes se marient pour divorcer moins de 5 ans après ? Ce n’est surement pas pour les réductions fiscales, quoique. Lorsqu’on tombe amoureux, on idéalise systématiquement la personne qu’on aime. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on entre dans une relation amoureuse avec des rêves, des fantasmes et des attentes. Notre côté fleur bleue hollywoodien nous pousse à croire à une illusion de l’autre. Cet autre doit absolument correspondre à tout prix à nos attentes et nos espoirs. Il doit rentrer dans la case mentale qu’on lui a créée. N’as-tu pas des critères définis quant à l’élu de ton cœur ? Il/elle doit être grand, beau, intelligent, sexy, parler couramment ouzbek et réciter l’alphabet à l’envers d’une traite? etc.

C’est à ce moment-là qu’on tente de faire rentrer un carré dans un cercle. Et on pousse, on force, on réajuste, on rogne les bords. Et si cela a du mal à rentrer, on tentera de pousser l’autre à changer pour qu’il puisse répondre à nos attentes, nos espoirs de bonheur à deux. On est malheureux dans la relation mais on persiste et on espère que l’autre changera un jour.

Par chance, l’état d’illusion créé par le sentiment amoureux, à une durée de vie limitée. C’est pourquoi, après plusieurs disputes, des océans de larmes versées et des crises existentielles digne des feux de l’amour, on finit par renoncer à changer l’autre. On le voit tel qu’il est avec ses défauts. Et dans de nombreux cas, on tombe des nues. On en veut à l’autre de ne pas avoir réalisé notre rêve. De ne pas avoir répondu à nos attentes. On lui reproche d’avoir tout gâché.

L’amour vrai ce n’est pas reprocher à l’autre de ne pas être LA personne qu’on voulait qu’il soit. Cet amour qui veut changer l’autre est un amour infantile et immature. Il est créé par l’ego et non par le cœur. Saint-Exupéry, disait qu’on ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux. Pense-y. Pourquoi en vouloir à l’autre de ne pas avoir été tel que tu voulais qu’il soit ? L’amour c’est AIMER l’autre tel qu’il est. Et si cela ne nous correspond pas, on y renonce. On ne force pas l’autre à devenir une autre personne pour nous satisfaire et répondre à nos attentes. Pourquoi tenter de faire rentrer une pomme dans un goulot de bouteille?

Si au lieu de te précipiter tête baissée dans cette relation amoureuse, en prenant tes rêves pour des réalités et ce sans protéger ton coeur, tu avais pris le temps d’apprendre à connaître cette personne et t’assurer que vous êtes compatible à 100% avant de t’investir émotionnellement, tu aurais vu dès le départ que cela ne pouvait pas fonctionner entre vous. Tu aurais vu l’autre tel qu’il est et non pas tel que tu voulais qu’il soit. 

Apprends également à t’écouter et à être exigeant. Par exemple: Si pour toi l’entente sexuelle est TRÈS importante au sein du couple, n’y renonce pas. Si ton indépendance est également primordiale, n’y renonce pas pour être en couple. 

Mais grisé par les émotions ressenties et tes hormones, tu as préféré ignorer les signes avant-coureurs d’une mésentente évidente entre vous. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’au fond de toi, il existe un manque d’amour abyssal que tu tentes de combler à l’extérieur de toi, grâce à l’amour et l’attention de quelqu’un d’autre. Grâce à une relation amoureuse.

Sache que tu ne trouveras JAMAIS l’harmonie au sein d’un couple tant que tu n’auras pas pris le temps de travailler sur tes blessures intérieures. Pourquoi cela ne peut fonctionner? Tout simplement parce que tu choisiras une personne par peur d’être seul, à travers ta souffrance et non pas en écoutant ton coeur.

Si tu manques d’amour de soi, de confiance en soi, que tu portes une colère au fond de toi, des traumatismes non guéris etc. qu’importe le mal qui te maintient éveillé jusqu’au petit matin, tu chercheras inconsciemment en l’autre une bouée de sauvetage. Tu voudras que l’autre te rende heureux, te valorise, te donne confiance en toi etc. Or, l’autre n’est pas là pour te subir et te réparer. L’autre n’est pas là pour te donner l’amour que tu es INCAPABLE de te donner. Ne remets pas aux mains de quelqu’un d’autre, les clés de ton bonheur.

Tombe amoureux de toi-même avant de donner ton cœur.

Mes plus grands détracteurs s’arrêteront ici et sous un accès de rage jetteront leur MacBook Air à travers la pièce de leur appartement. Que nenni ! Bullshit ! Ils crieront au scandale. Qu’est-ce que c’est encore ces histoires de bonne femme ? Je n’ai qu’une chose à leur dire, la vie saura donner raison à mes propos.

De nombreuses personnes, n’ont pas encore compris que l’amour est la cerise sur le gâteau et non pas le gâteau entier incluant la pièce montée et le packaging. Pour réussir à construire un couple harmonieux pérenne, il faut s’aimer soi-même en premier lieu et s’être réparé intérieurement à 80% au moins. Ce qui veut dire que les casseroles du passé que tu traînes depuis de nombreuses années, devront être jetées en cours de route avant de commencer une nouvelle relation amoureuse.

Le reste de ton évolution personnelle pourra alors se faire à travers le couple, si tu choisis bien ton partenaire de vie (hors relations toxiques et malsaines of course.)

Peut-on réellement tomber amoureux de soi-même ? Je ne parle pas de narcissisme n’est-ce pas. Mais, plutôt de cette capacité à se regarder en face avec honnêteté et sincérité et d’apprécier ce que tu vois tant physiquement qu’intérieurement sans ressentir aucune souffrance. Quel est le mode d’emploi ? C’est un long chemin parsemé de souffrance et jalonné d’obstacles en tous genres. C’est pourquoi ceux qui restent dans le déni sont légion. On évite de plonger en soi, comme on contourne une crotte sur un trottoir. La douleur de la transformation sera à la hauteur de tes souffrances et traumatismes passés. Si tu as eu la chance d’être épargné par la vie, la renaissance à soi-même sera très peu douloureuse. Au contraire, si la vie t’a éprouvé énormément, l’accouchement à soi-même sera extrêmement douloureux et ressemblera à une mort de l’ancien soi. À certains moments écrasé par la douleur, tu voudras mourir. Et c’est tout à fait normal. Les heures les plus sombres, précèdent toujours l’aube. Cet instant, ou le soleil éclaira de ses faibles rayons ce jour nouveau. Dans cette renaissance à toi-même, tu peux bien évidemment te faire accompagner par des thérapeutes du bien-être qu’ils soient psychologues, coachs de vies, hypnothérapeutes ou énergéticiens etc. Il n’y a aucune honte à demander de l’aide pour aller mieux. Au contraire, c’est un acte d’amour envers soi. Lorsque tu attrapes la grippe, ne vas-tu pas te soigner chez un médecin ? Ce n’est pas ta faute si la vie ta éprouvée et traumatisée mais si tu ne fais rien pour aller mieux, alors là tu deviens responsable de ta souffrance. Refuse de SUBIR. Refuse de rester malheureux.

Crois-moi, si tu persévères la lumière se trouve au bout du tunnel. Ne te laisses pas tomber.

Une fois que tu auras réussi cette transformation intérieure qui peut prendre plusieurs mois ou années (oui c’est parfois long si tu as passé des années dans le déni), telle la chenille qui sort de son cocon, tu constateras que tu t’es transformé en un superbe papillon et tu pourras prendre ton envol dans ta nouvelle enveloppe. L’ancien toi avec ses schémas négatifs n’existera plus. Et tu seras en mesure de rayonner ta lumière intérieure sur le monde. Naturellement, tu attireras à toi des partenaires de vie qui vibreront à la même fréquence énergétique que toi et qui pourront t’apporter cette vie de couple harmonieuse dont tu rêves tant. Et ainsi, vous serez deux personnes heureuses, guéries de leur passé et bien dans leur peau qui voudront passer le reste de leur vie ensemble tout en restant libre d’être eux-mêmes dans toute leur splendeur.

L’attachement dit : Je t’aime donc je veux que tu me rendes heureux.

L’amour vrai dit : Je t’aime donc, je veux que tu sois heureux. Si cela m’inclut, alors c’est génial. Si cela ne m’inclut pas, je veux juste ton bonheur.

Tenzin Palmo