De nombreux couples restent ensemble pour de mauvaises raisons, souvent dictées par la peur de la solitude, de ne pas trouver mieux ou de changer leurs petites habitudes, etc. Ainsi, l’amour devient une relation confortable, où l’on n’est pas vraiment heureux, mais pas complètement malheureux.

Dans d’autres cas, malgré l’amour que peuvent se porter deux personnes, la relation ne fonctionne plus depuis longtemps pour diverses raisons comme l’incompatibilité de caractère, l’évolution personnelle de l’un et pas de l’autre, les divergences dans vos choix de vie, etc.

Ton épanouissement personnel ne doit pas passer en second plan, comparé à l’idéal de ton couple. La seule question que tu dois te poser est :

Pourquoi est-ce que je reste avec cet homme alors que je ne suis plus heureuse ?

« La séparation et le divorce ne sont pas des tragédies, la tragédie c’est de mourir à petit feu dans un couple malheureux et sans amour. »

Ouvre les yeux et accepte que cette relation te rende malheureuse

La première étape est d’ouvrir les yeux et d’accepter que cette relation te rend malheureuse. Peut-être que tu étais heureuse il y a quelques mois ou année, mais là, à l’instant présent, tu passes plus ton temps à déprimer et broyer du noir qu’à être heureuse au sein de ton couple.

Les raisons de ton malheur peuvent être nombreuses. Tu peux ne plus supporter les infidélités répétées de ton homme ou bien ne plus supporter son caractère de cochon. Il te manque peut-être de respect ou bien il ne s’investis pas assez dans la relation. Quelle que soit la raison qui te fasse plus pleurer que sourire, il faut ouvrir les yeux et voir la situation de manière objective, telle qu’elle est. Si tu as du mal à voir les faits de manière claire, il n’y a aucune honte à expliquer ta souffrance à tes amis et obtenir leur avis.

Il arrive qu’on tombe amoureux de son bourreau, d’une personne qui nous fait souffrir malgré tout l’amour qu’on lui porte. C’est pourquoi, il est essentiel de tenir compte de tes émotions qui sont un réel indicateur de ton état d’être. Si tu pleures très souvent à cause de ton homme, c’est que quelque chose cloche entre vous. Sois assez honnête pour l’admettre.

 

Admets que ce n’est pas normal d’être malheureuse quand on aime quelqu’un

« Les gens qui t’aiment ne te traitent pas mal, l’amour n’est pas censé faire mal »

Oprah Winfrey

Le bien-être d’une relation amoureuse peut se mesurer au ratio bonheur VS malheur. Si tu vis plus de moments désagréables et malheureux dans ton couple, que de moments de joie, c’est le signe que ta relation est déséquilibrée.

En principe, on est heureux dans sa relation.  Elle nous épanouit, nous aide à grandir et même s’il y a des moments difficiles, ils ne prennent pas le dessus sur les moments de bonheur. Autrement ta relation basculera dans quelque chose de malsain. Aimer quelqu’un qui te fait souffrir volontairement et/ou inconsciemment par son comportement et rester malgré tout dans la relation, ça s’appelle du masochisme.

À un moment donné, on ne peut aimer quelqu’un plus que soi, car c’est se manquer de respect et d’amour propre. Sacrifier son propre bien-être pour celui d’une autre personne est autodestructeur.

 

Comprends que ta souffrance n’est pas acceptable

« L’amour ne doit pas nous servir d’alibi, ni pour souffrir ni pour faire souffrir l’autre. « 

Jacques Salomé

Rien, absolument rien ne doit justifier de souffrir sur une longue durée. Il ne faut pas accepter de souffrir, par peur de l’inconnu. Aucune relation amoureuse ne doit être subie. Sacrifier son propre bonheur pour l’autre n’est pas un acte d’amour, mais un acte de manque d’estime de soi. Certes, ta relation doit être une de tes priorités, mais seulement si elle te satisfait, si tu es épanouie.

La souffrance est le meilleur indicateur interne qui soit, car elle est là pour te faire comprendre que quelque chose ne va pas. Elle t’indique que quelque chose doit changer dans ta vie. Si chaque matin lorsque tu te regardes dans la glace, tu es mal et que cela dure depuis plusieurs semaines, c’est qu’il est temps que ta relation change.

À moins d’aimer souffrir, lorsque quelqu’un te rend malheureuse, c’est qu’il faut l’éloigner de ta vie.

Beaucoup s’interrogent sur la possibilité d’un bonheur à deux et croient que c’est trop demander que de souhaiter une relation épanouissante, alors ils se complaisent dans leur relation même si cela va mal en se disant : Ce n’est pas trop mal.

Penser que la souffrance est normale et acceptable dans son couple c’est l’autoriser, et donc la vivre. Il n’y a pas de hasard, on choisit ce qui nous arrive. Si ton couple est médiocre, c’est que tu l’as accepté.

Il ne faut en aucun cas banaliser ta souffrance et l’accepter dans ton couple. N’accepte pas de souffrir en silence pour ne pas être seule.

Remets en question ta relation

Maintenant, c’est le moment de faire un point sur ta relation et de prendre du recul. Si tu es malheureuse, c’est bien pour une raison liée à ta relation. Que ce soit le comportement de ton homme ou autre chose qui ne te convient plus au point de te faire pleurer trop souvent.  Tente de comprendre d’où vient ton mal-être. Est-ce lié à des attentes non satisfaites ? À l’attitude de ton homme ? Ou peut-être que c’est plus personnel et que tu ne t’épanouis pas dans cette relation parce que tu aspires à autre chose.

Le choix de nos relations amoureuses n’est pas le fruit du hasard et peut-être que tu devrais te poser les questions suivantes :

-Pourquoi ai-je accepté de vivre cette relation ?

-Pourquoi l’ai-je choisi lui ?

-Qu’ai-je appris de cette relation? En quoi j’ai grandi ?

-Quelle partie inconsciente de moi-même cette relation a-t-elle révélée au grand jour ?

Ta souffrance peut t’amener à te poser les bonnes questions à ton sujet. Ainsi que de comprendre le réel pourquoi de cette relation amoureuse que tu vis, mais qui te rend malheureuse. N’aie pas peur d’analyser ta relation de manière objective, de te poser des questions et de douter même. Si tu te poses les bonnes questions, tu trouveras des réponses.

Ose dire stop

« Quand on ne s’entend plus, et qu’on n’est réciproquement plus nécessaire l’un à l’autre, mieux vaut interrompre ces rapports dépourvus de charme et qui n’ont plus de raison d’être. »

Tu ne vis pas dans une dictature et personne n’est forcé de rester en couple quand il n’y trouve plus aucun intérêt ni satisfaction. Être adulte suppose de savoir se quitter au bon moment, pour ne pas finir par se faire du mal mutuellement et transformer l’amour qui reste en haine.

Lorsque tu auras fait le point sur les éléments qui te rendent malheureuse et si ton homme n’est pas prêt à y remédier, ne tergiverse pas trop, ne pèse pas le pour et le contre jusqu’à l’usure au risque de t’empoisonner l’esprit avec des doutes, des regrets et des ressentiments. Tranche dans le vif. Il faut battre le lait quand il est encore chaud et dire STOP au bon moment.

Plus on attend, plus on doute et moins on agit. Il arrive souvent que la première impression soit la bonne. Dire STOP c’est te respecter.

 

Comprends que ce n’est la faute de personne si ta relation ne fonctionne plus

« Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était et aie confiance en ce qui sera »

Bouddha

Ton couple correspondait à la personne que tu étais à un moment donné de ta vie et mettre fin à cette histoire, ne veut pas dire que tu as échoué ou que le temps passé ensemble, les expériences vécues sont à jeter à la poubelle. Accuser ton conjoint de tous tes malheurs, ou bien te croire l’unique responsable est vain. Tu ne feras que te créer plus de souffrance en pensant ainsi. Il ne sert à rien d’accuser l’autre du dysfonctionnement de la relation, même s’il a fauté. Parfois, deux personnes peuvent s’aimer, mais ne pas être compatibles pour être ensemble. De même, il ne sert à rien de lui en vouloir de ne pas répondre à tes standards, tes attentes ou même d’être trop différent de toi. Accepte juste la situation telle qu’elle est. La seule responsabilité qui t’est propre, c’est de décider de rester ou de partir. En agissant autrement, tu risques de tomber en dépression et les regrets seront un lourd fardeau à porter.

Envisage les options qui s’offrent à toi pour remédier à cette situation

Avant de se quitter définitivement, il y a plusieurs options qui s’offrent à toi. Tu peux parler à ton homme et lui exprimer ton mal-être en mettant l’accent sur les points qui te font souffrir. Par exemple, s’il s’agit du fait qu’il te délaisse trop souvent pour privilégier son travail ou ses amis, exprime lui tes souffrances et demande lui de faire des efforts pour le bien-être de votre relation.

Ou bien vous pouvez également faire une pause dans votre couple, une sorte de rupture à l’essai pour prendre du recul et vous permettre de souffler un peu.

« Faire un break permet de sortir du conflit, de réfléchir au calme, de prendre la mesure de l’attachement que les partenaires ont l’un pour l’autre, sachant qu’ils sont tous deux dans la même démarche. Cette étape permet au couple soit de trouver une issue, soit de décider une séparation de façon plus tranquille qu’en claquant la porte ».

Vincent Garcia, psychanalyste et thérapeute de couple.

Cependant, si après une discussion entre adultes, rien ne change dans votre relation, ne perds plus de temps et pars.

Quitte-le pour te sauver

Quitter une personne qu’on aime même si elle nous rend malheureuse est un choix très difficile qui peut amener aux regrets. Il est douloureux de comprendre que l’amour ne suffit pas. Au moment où tu prends cette décision radicale, tu sais que tu vas souffrir sans doute encore plus que si tu restais dans la relation. Tu vas même croire que tu fais une erreur et que tu peux encore sauver ta relation si tu fais des efforts. Tout ton être n’arrive pas encore à imaginer qu’il est possible de tourner la page et qu’un avenir sans ton homme est envisageable après tous les moments forts que vous avez vécu. Si tu en arrives à cette conclusion, c’est qu’il n’y a plus rien à sauver et que tu as déjà fait beaucoup d’effort et peut-être déjà trop pardonné.

Après une période plus ou moins longue selon les personnes, tu comprendras vraiment que tu as fait le bon choix.

Fais ton deuil

Toute rupture difficile demande un travail de deuil et pour vraiment réussir à tourner définitivement la page, il faudra passer par toutes ces étapes :

  • La dévastation : Ton monde s’écroule, et tu as l’impression que le ciel te tombe sur la tête.
  • Le sevrage : Tu vas apprendre à vivre sans ton conjoint et te sevrer affectivement de lui.
  • L’intériorisation : Période durant laquelle tu vas culpabiliser, t’auto-flageller et penser que c’est de ta faute.
  • La rage: Phase durant laquelle tu auras besoin de transformation physique, de changement d’environnement, voire de te venger.
  • Le relèvement : Tu te libères de lui en prenant du recul et en acceptant la rupture.

Ces étapes ne sont pas linéaires et peuvent être cycliques. Tu peux en passer plusieurs en quelques semaines et rester figé dans une des étapes durant plusieurs mois voire régresser à l’étape précédente. Passer par toutes ces étapes est primordial pour aller de l’avant. Si tu n’y arrives pas seule, demande l’aide d’un professionnel comme un coach de vie ou un psychologue. L’important est de tourner la page.

Pardonne pour aller de l’avant

« Un jour viendra ou tu te rendras compte que tourner la page était la meilleure décision, car tu réaliseras que ce chapitre n’avait rien de plus à te raconter. »

Après la phase de deuil, pour pouvoir vraiment te reconstruire, il serait sage de pardonner à la vie, à ton conjoint et à toi-même ce qui s’est passé durant ta relation. Il ta peut-être manqué de respect, ta fais du mal, ta rejeté ou trahi et tu as accepté ça durant un temps par amour pour lui. Au lieu de te concentrer sur le négatif de votre relation, voit à quel point cette relation t’a fait grandir, ta appris des choses sur toi-même. Remercie-le d’avoir fait partie de ta vie et de t’avoir apporté autant en le laissant partir. Lorsqu’une porte se ferme, une autre s’ouvre vers quelque chose de meilleur. Mais, pour pouvoir vivre intensément la suite, il faut se libérer du passé à travers le pardon.

 

Quelles que soient les raisons qui te rendent malheureuse, et te poussent à rompre, une rupture amoureuse est toujours très difficile à vivre qu’elle soit à ton initiative ou non. Les  étapes ci-dessus t’aideront à y voir plus clair et à comprendre que l’amour n’est pas sain, s’il fait souffrir. Tu dois t’aimer suffisamment pour accepter cela et ne pas te perdre en restant dans une relation qui n’en vaut pas la peine au risque de compromettre ton avenir amoureux.

Lire d'autres articles parlant de