Je croyais avoir réellement compris ce qu’était l’amour inconditionnel mais mon ego me trompait. Oui l’amour que ressent la majorité des êtres humains est parasité par l’ego. L’ego va manipuler, calculer, séduire pour arriver à ses fins, c’est-à-dire avoir un pouvoir sur l’autre. Derrière cet amour se cache des attentes et besoins que l’autre doit satisfaire à tout prix au risque d’être désaimé.

Il s’agit d’un amour égocentrique : Je veux que tu m’aimes car moi je t’aime. Tu dois satisfaire mes désirs et mes besoins car je satisfais les tiens. C’est un amour narcissique car c’est parce que l’autre nous aime, que nous croyons avoir une valeur.

Cet amour suppose systématiquement un retour qu’on tente d’obtenir par séduction, manipulation, chantage affectif etc. Cet amour est conditionné à des attentes remplies.

En général, on ressent la peur de perdre l’autre car il devient le garant de notre bonheur. Notre pompe à oxygène personnel. Et lorsque les conditions Sine qua none à cet amour disparaissent, l’amour qu’on ressent pour l’autre cesse également.

Qu’est-ce que l’amour inconditionnel : C’est aimer sans condition.

L’amour inconditionnel ne peut être ressenti que lorsqu’on a un amour profond pour soi et qu’on a réglé toutes ses blessures enfantines : Blessure de l’abandon, du rejet, de la trahison etc.

Ainsi, pour ressentir de l’amour inconditionnel, il faut être détaché des attentes terrestres tel que la fidélité, l’engagement, le couple monogame tel qu’imaginé par l’Église chrétienne.

Cet amour suppose la liberté. L’autre est libre de rester ou partir sans que cela ne change ce que tu ressens pour lui.

Aimer inconditionnellement, c’est aider l’autre à être autonome, à voler de ses propres ailes. Cet amour ne demande rien en échange, il est offert avec joie sans exigence ou attentes quelconques.

On aime l’autre juste parce qu’il est lui, parce qu’il existe ici-bas . Et ce même si on ne le voit plus, qu’on ne partage plus rien avec lui. S’il part, on l’encourage à partir pour son propre bien et s’il revient vers nous un jour, on est heureux de le revoir. On ne lui reprochera pas son éloignement ou son absence.

L’amour égotique dans le couple.

On s’étonne souvent de voir de nombreux couples si bien assortis se séparer au bout de 2 ans, 3 ans voir moins. L’amour dure-t-il 3 ans ?

En réalité, ces couples ne s’aimaient pas au sens de l’amour inconditionnel. Leur amour était égotique. Il ne s’agissait que d’une émotion. Et toute émotion a une durée de temps limitée. Les deux partenaires aimaient l’autre uniquement pour ce qu’il était en mesure de lui apporter : Tendresse, moment intime, partage des finances, sécurité, bonne entente etc.

Parfois, les désirs et besoins affectifs ne peuvent être assouvis par le partenaire, et là on commence à reprocher à l’autre de ne pas être comme on le souhaite, de ne pas nous donner ce que l’on veut. Et peu à peu on s’éloigne de cette personne qu’on croyait aimer. On réactive son compte Tinder, on commence à regarder ailleurs etc. On se dit que ce n’était pas la bonne personne pour nous, sans se remettre en cause.

Ce type d’amour est en réalité égoïste, puisque l’autre n’est là que pour combler tes propres besoins affectifs. Il est là pour remplir un vide qui est en toi et/ou t’aider à obtenir ce que tu veux comme une famille, la sécurité financière et affective.

C’est pourquoi face aux difficultés de la vie, aux différentes épreuves qui jalonnent le parcours d’un couple, l’amour égotique n’est pas assez fort pour stabiliser un couple et le rendre pérenne.

Dans d’autres cas, certains resteront des années dans ce genre de couple juste parce qu’ils ont peur d’affronter leur vide intérieur, leurs blessures enfantines et leur ego. L’autre devient une bouée de sauvetage. La relation se transforme pour former un couple par habitude ou l’affection remplace le sentiment amoureux. Il s’agit d’une sorte de copinage avec des intérêts communs. Le couple n’est pas vraiment malheureux, ni heureux. Ils restent ensemble par peur d’être seuls et par commodité.

De l’amour égotique vers la souffrance du couple.

Ce qui fait souffrir les partenaires dans un couple classique, c’est d’aimer avec beaucoup d’exigence et d’attente. L’autre doit agir comme on le veut. Il doit nous divertir, nous rendre plus heureux, plus serein, nous rassurer etc. On demande à l’autre de tout faire pour nous rendre heureux. Et lorsqu’il échoue, on va lui en vouloir.

Ainsi, on souffre parce que l’autre est incapable de répondre constamment à nos besoins et nos désirs. L’autre est incapable de remplir systématiquement le vide qui nous habite. On attend que l’autre soit en mesure de nous donner l’amour qu’on est incapable de se donner. On veut qu’il nous répare de nos blessures, nos traumatismes, combler notre solitude etc. L’autre devient une prolongation de nous-mêmes au point de nous faire souffrir le martyre dès qu’il nous refuse quelque chose.

À l’instant ou l’autre partenaire ne répondra plus à nos besoins et ne satisfera plus nos désirs, on se sentira délaissé, abandonné et rejeté. Et on finira par reprocher à l’autre de ne pas nous donner ce qu’on exige, créant ainsi des disputes. En réalité on aime ce que l’autre nous procure, les émotions qu’il nous fait vivre mais on n’aime pas vraiment l’autre en tant que tel.

C’est au sein de ce cercle vicieux que certaines personnes finissent par tout accepter de l’autre lorsqu’elles tombent sur une personne malsaine : Abus, violence, irrespect etc.

L’autre devient le seul pourvoyeur de notre bien-être personnel. On ne peut plus vivre sans lui et on est prêt à renier qui on est pour lui plaire, le satisfaire pourvu qu’il nous donne des miettes d’attention.

Vers l’amour inconditionnel pour pérenniser un couple dans le temps.

L’un des plus grands challenges des couples du 21e siècle est d’atteindre l’amour inconditionnel. C’est-à-dire aimer l’autre pour ce qu’il est et quoiqu’il fasse sans attendre un quelconque retour. Dans ce genre de couple, chacun accepte son individualité et ne cherche pas à posséder l’autre. La codépendance n’existe pas et chaque partenaire souhaite l’épanouissement de l’autre même si cela suppose une séparation. Mais comment former un couple si l’autre nous quitte ? Justement l’amour inconditionnel se détache des contraintes imposées par le couple classique: Engagement, monogamie, présence physique constante etc.  On aime l’autre même s’il est loin de nous. Ce n’est plus l’ego qui dirige la relation mais le cœur.

Ce qu’on souhaite avant tout c’est le bonheur de l’autre, sans pour autant se sacrifier pour lui. C’est un peu comme ceux qui par amour pour les oiseaux, refusent de les enfermer dans une cage en leur coupant les ailes. Enfermer un oiseau dans une cage, ce n’est pas de l’amour c’est de l’emprisonnement. C’est penser à soi, à son désir de posséder l’autre avant de penser à ce qui est le mieux pour l’oiseau qui est né pour être libre et voler.

L’amour inconditionnel n’est pas possessif, ni jaloux. Il ne souhaite pas prendre, assouvir, capturer, contrôler ou enfermer. Il laisse l’autre LIBRE d’exister tel qu’il est. Et on l’aime juste parce qu’il est.

La vie d’un couple est semée d’embûches et le seul moyen pour que deux personnes s’épanouissent au sein de ce cadre au fil des années c’est d’apprendre à aimer avec liberté. De faire de l’autre l’une de ses priorités dans la vie mais pas l’unique priorité. De veiller à respecter ses propres besoins, tout en répondant au mieux à ceux de son partenaire sans s’imposer des contraintes trop rigides. C’est comprendre que vous êtes deux personnes distinctes, qui doivent travailler individuellement à leur bien-être et qui décident de former une troisième entité qui est le couple pour s’accompagner sur le chemin de la vie avec compassion et amour jusqu’à ce que la mort vous sépare.

L’amour inconditionnel est la clé car il s’agit d’un amour divin, sans cadre et sans limite.

À présent demande-toi comment tu aimes ? As-tu peur de perdre l’autre ? Es-tu remplie d’exigences ? Parce que si c’est le cas c’est que tu es encore loin de cet amour unique, qui suppose d’avoir confiance dans l’amour que tu ressens. Cet amour qui est comme une évidence. Cette certitude, que tu ne perdras jamais l’autre car votre amour est éternel.

 

« Aimer inconditionnellement quelqu’un ne signifie pas lui donner son temps de manière inconditionnelle. Parfois, aimer complètement signifie ne jamais revoir cette personne. C’est aussi de l’amour. C’est donner la liberté à quelqu’un d’exister et d’être heureux, même si cela doit être sans nous”.

Vironika Tugaleva